Didier Chappée et Dominique Viseux

Publié le par Michaël Portelette

Il n'y a pas de hasard ! Je travaille en ce moment sur un projet de scénographie pour un spectacle de danse contemporaine. Le point fort de cette scéno est directement lié à ces photos qui viennent de me revenir suite à une fuite d'eau chez mes parents...

Un soir de démontage sur le plateau du théâtre de Soissons, tous épuisés, nous cherchions à remballer au plus vite les tonnes de décors et de trucs... Alors que l'un des éléments ne tenait plus que par deux vis et que la toute jeune (à l'époque) fille de Dominique Viseux traversait le plateau en jouant  : je démontais - trop vite -  ce qui maintenait le panneau en place. Par chance, la fillette se trouva juste au bon endroit au bon moment et le décor ne la toucha même pas. Heureusement, ce panneau avait une petite fenêtre qui avait laissé passer la fillette, à peine surprise.
Ce moment m'avait beaucoup marqué et en mars prochain, c'est un décor de 6m sur 6m qui tombera sur trois danseurs qui seront au bon endroit au bon moment et à peine surpris...

Pour ce qui est des photos, désolé pour les taches et le manque de qualité. C'était lors d'une répétition à l'ancien local de la troupe ou peut-être à la Maison du Théâtre. Pour la date : en 1994, l'année du premier BTS évic. Didier Chappée en Sang chaud Sang froid et Dominique Viseux en Don Quichôme ici chevauchant sa Rossinante orthopédique.

 




Publié dans les profs

Commenter cet article